Comment les systèmes de transport s’adaptent-ils à la crise du Covid-19 ?

La crise du Covid-19 a imposé aux citoyens du monde entier d’adapter leurs comportements. C’est dans ce contexte que les gens ont pris conscience de la valeur des transports publics. La capacité à se déplacer joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne. Et la restauration des systèmes de mobilité sera un indicateur clé de la reprise, explique Noa Khamallah.

Les systèmes de transport, doivent-ils évoluer ?

Avec le retour progressif à la normale, les villes peuvent profiter de cette période pour tester de nouvelles solutions. Elles devront répondre à la fois aux préoccupations de distanciation sociale à court terme de Covid-19 ainsi qu’aux objectifs de service et de durabilité à long terme. Pour cela, les systèmes de transport doivent s’adapter rapidement. Ce qui permettra d’avoir une vision holistique du système de transport. Par ailleurs, pour permettre au système de mobilité d’aller plus loin, la numérisation et la connectivité seront essentielles.

L’importance de la circulation des marchandises en temps de crise

Noa KhamallahDans les situations d’urgence, nous nous rendons compte à quel point il est important que les marchandises circulent sans encombre dans les villes. Les gens ont besoin d’un approvisionnement en nourriture, en fournitures médicales, etc. Et la combinaison d’options de mobilité et des partenariats public-privé, ont permis aux gens de se déplacer et la livraison des choses essentielles à temps.

La crise du Covid-19, va-t-elle booster le développement de la mobilité ?

Ces dernières années, nous avons assisté à l’essor des notions de mobilité en tant que service (MaaS). Mais cette crise sans précédent sera aussi l’occasion pour l’écosystème MaaS de se solidifier et de démontrer sa valeur avec :

  • plus d’options de mobilité « privée » (en réponse à Covid-19, beaucoup de personnes ont mis leur voiture à disposition des actions communautaires.) ;
  • une circulation intégrée des biens et des personnes (plus notre système de mobilité sera intégré, plus il sera efficace.) ;
  • une mobilité agile. Quelle qu’elle soit le type de crise, un système de mobilité doit être suffisamment agile pour s’adapter au changement tout en garantissant la sécurité publique et la circulation continue des personnes et des biens.

En conclusion, le transport en commun est la base d’un système de mobilité urbaine durable, même s’il n’est pas parfait. C’est pourquoi des options de mobilité ont fait leur apparition au cours de la dernière décennie. Et seul un système de mobilité conçu pour répondre à des besoins variés et pouvant être adapté en conséquence peut être résistant, durable. Cette pandémie nous aura appris que notre système de mobilité urbaine jouera un rôle essentiel dans la prévention des futurs scénarios d’urgence.