Le numérique n’est pas que fictif crée aussi de l’emploi !

Le numérique se fait plus que présent dans tous les domaines socioprofessionnels. Il est aujourd’hui très facile aux entreprises de tirer profit des nouvelles technologies. Toutefois, pour certaines catégories de personnes, le numérique ne serait qu’une pure fiction. Elles sont encore réfractaires et dubitatives face aux changements qu’imposent ces technologies. Le numérique permet cependant la création de nouveaux emplois, note Daniel Sperling. Que faut-il comprendre exactement du numérique ? Quelles sont les opportunités qu’il offre ? Apprenez-en plus dans cet article.

Le numérique est une réalité

Le numérique est une transmission de flux d’informations comme les textes, les images, les vidéos converties en données numériques destinées à être utilisées par des technologies informatiques. Le numérique a réellement pris son envol grâce à l’avènement d’Internet et l’apparition des smartphones dans les années 2000.

Auparavant les tâches administratives s’exécutaient de façon manuelle. Ce qui nécessitait une main-d’œuvre abondante avant de venir à bout de ces tâches. L’avènement du numérique a donné un coup d’accélération à l’exécution des tâches. En associant l’homme et la machine, le numérique permet une collecte rapide des données ainsi qu’un traitement efficace avec des logiciels performants.

En dehors de sa contribution à la performance des entreprises, le numérique se veut être un carrefour des disciplines techniques et scientifiques. Son champ d’action est vaste. Sur le plan des technologies nouvelles, il intervient dans la création des bases de données, les impressions 3D, la robotique et les plateformes en ligne.

Cependant si certains semblent ignorer son existence, c’est uniquement dans le but de camoufler leur peur pour la perte de certains emplois. L’avènement du numérique a affecté le monde professionnel et a provoqué la transformation et parfois même la disparition de certains emplois qui nécessitaient la force humaine. S’il est vrai que des emplois disparaissent depuis l’avènement du numérique, il faut attirer l’attention sur le fait que de nouveaux métiers se créent.

Le numérique : un secteur pourvoyeur d’emplois

On peut se réjouir du fait que le numérique contribue à la création de la richesse aussi bien pour les entreprises que pour les individus. Dans de nombreuses villes telles que Marseille, Paris ou Lyon par exemple, on a assisté à une multiplication des emplois au sein des sociétés, Daniel Sperling, adjoint au Maire. Cela ne veut pas pour autant dire que les autres villes françaises sont restées en marge de ce phénomène.

En effet, le numérique crée des emplois directs au sein des entreprises. Avec la guerre de positionnement de marques, elles sont obligées de recruter dans leur effectif des community manager, des webmarketeurs, etc. Le domaine du webmarketing a créé aujourd’hui plusieurs métiers. Ce qui n’existait pas auparavant. Les entreprises ne se contentaient avant que de recruter des étudiants issus des écoles de commerce. En dehors du marketing, d’autres secteurs comme l’informatique ont aussi connu la création de nouveaux métiers. On peut citer les développeurs d’application mobile, les data analystes et les graphistes.

Ensuite avec le développement que connaîtra l’économie numérique grâce aux investissements faits par les États, plusieurs nouveaux emplois verront le jour. Selon un cabinet canadien, Wagepoint, en se basant sur le fait qu’aucun des métiers qui s’exerçaient en 2010 n’était recherché en 2004, il est difficile de quantifier les emplois qui seront créés par le numérique.

Par ailleurs, il faut noter que les besoins en formation dans le numérique se font déjà ressentir. Ce qui constitue un vaste marché nécessitant des ressources humaines qualifiées capables de transmettre la connaissance à des apprenants. Selon une étude, cinq autres emplois complémentaires sont créés dans le secteur des télécommunications lorsqu’un nouvel emploi se crée dans un autre secteur.