Que faire du reste de cuivre lors de travaux

Les travaux et chantiers de construction génèrent parfois une grande quantité de débris. Des débris qui peuvent être débarrassés de différentes manières. Les récupérateurs de métaux par exemple y trouvent leur compte. Et parmi ces matériaux tant recherchés, il y a le cuivre. Aux côtés du zinc, de l’inox, et du plomb, c’est certainement le métal le plus recherché. On peut obtenir un très bon prix, même avec juste quelques kilos. Par conséquent, si on entreprend des travaux qui impliquent le cuivre, il est pratique de le revendre.

À combien peut-on vendre le cuivre ?

Les débris peuvent être nombreux dans un chantier. Et parmi eux, les débris en cuivre sont assez courants. Selon une étude, c’est le métal qui se vend le mieux actuellement. Le fait est que le prix du cuivre dénudé est actuellement estimé à 5,60 euros le kilo. Un tarif qui peut encore évoluer au fur et à mesure que la demande augmente. Nombreux sont ceux qui le récupèrent pour différentes raisons. Il y a ceux qui l’utilisent en recyclage, et d’autres pour la création. En effet, le cuivre et l’un des métaux les plus malléables qui permettent de réaliser différentes œuvres. Sans oublier qu’il occupe une place très importante dans l’industrie de l’électricité. Ainsi, vendre du cuivre nous permettra de réduire considérablement les dépenses. Sans oublier que c’est un produit qui se vend facilement.

Comment le collecter à la maison ?

Toute maison raccordée à un réseau électrique est pourvue de cuivre. En effet, il se trouve essentiellement dans les fils électriques. Par conséquent, il est possible de les collecter si on envisage de rénover l’installation électrique de sa maison. Cette opération consiste à retirer tous les anciens câblages de la maison. Pour ensuite intégrer de nouveaux câbles qui sont destinés à être utilisés pour les années suivantes. Il suffit alors de retrouver tous les anciens câbles, de les collecter et de les mettre de côté. Pour le récupérer, il ne reste plus qu’à les dénuder. Pour ce faire, il suffit d’arracher les gains de ces fils à l’aide d’un cutter par exemple. Bien que les fils récupérés soient en piteux état, cela ne concerne en rien le cuivre. Du moment que c’est du cuivre, il est possible de le recycler et/ou de le réutiliser dans d’autres concepts.

Comment trouver du cuivre autrement ?

Il y a également d’autres manières de collecter du cuivre si on n’a pas pu rassembler une quantité suffisante. On peut aussi par exemple en trouver dans les vieux appareils qui ne fonctionnent plus. Télés, radios, téléphones… n’importe quel appareil électronique pourrait contenir du cuivre à l’intérieur. Et en plus de ce qu’on peut trouver à la maison, on peut également jeter un œil chez les voisins. Il est aussi possible qu’ils disposent de ces vieilles choses dont ils ne s’en servent plus. Près des brocantes, à la fin de la journée, il est aussi possible d’en trouver. Certains d’entre eux délaissent certains produits qu’ils n’ont pas pu vendre. Il y a également certains bâtiments abandonnés accessibles qui peuvent renfermer du cuivre. Il est possible d’y trouver certains fils de cuivre ayant constitué le réseau électrique du bâtiment.